Nature



Je n’ai pas besoin d’études scientifiques, de grands savants ou de statistiques pour savoir que la nature me fait du bien.

Je n’ai pas besoin de professeur pour me dire combien une fleur est belle et quel est son parfum, ou qu’un arbre est un vivant poumon de la planète.

J’ai juste besoin d’inviter mon corps et de m’éveiller à ses sensations. De prêter attention dans le calme aux informations qu’il me donne. Je n’ai plus alors qu’à goûter grâce à lui ce que la nature m’offre.

La caresse d’une brise le long de ma peau ou qui fait voler mes cheveux,

Les chants des oiseaux, des feuilles qui balancent, du ruisseau qui cascade,

Le velours de la mousse qui se dépose dans ma paume,

Le romarin qui embaume,

La mure sucrée qui fond dans la bouche, laissant une trace noire gourmande,

L’écorce rude du pin contre la joue qui l’embrasse,

La roche brûlante où il fait bon s’assoir.

Mes yeux brillent comme des soleils,

Mes veines coulent telles des rivières,

Mon cœur est le noyau de la Terre.


Je n’ai pas besoin d’études scientifiques, de grands savants ou de statistiques.




CE SITE A ÉTÉ CONSTRUIT EN UTILISANT